Titre slide Titre slide

Accessoires

Découvrez un large choix d'accessoires de toutes marques pour une utilisation optimale de matériel photo et vidéo. 

Jumelles

Les jumelles sont caractérisées par deux valeurs directement précisées dans la désignation, le grossissement et le diamètre de l’objectif.

Pour des jumelles 10x42, « 10 » correspond au facteur de grossissement, permettant de voir dans vos jumelles 10 fois plus près. Le second chiffre « 42 » est lediamètre de l’objectif (exprimé en mm). Plus ce chiffre est grand, plus les lentilles sont grandes. La lumière entrante est donc plus importante et la qualité de vision (luminosité, piqué de l’image) très améliorée. A même portée, le champ de vision est aussi souvent plus important.

Attention cependant, plus le diamètre et donc la qualité est élevé, plus les jumelles sont imposantes. Pour faire de la randonnée ou les glisser facilement dans la poche, privilégiez des jumelles compactes du type 8x21, ou 10x25.

Pour l’observation de qualité, on va préférer des jumelles plus imposantes, avec un fort grossissement combiné à un bon diamètre 10x40 ou 12x50.

OPTIONS :

+ À la chasse ou à la mer, certaines jumelles sont étanches à l’eau, et sont dotées de protection contre la poussière et les chocs.

+ Certaines jumelles sont stabilisées. Elles limitent les effets de tremblement et assurent ainsi un confort de vision supplémentaire. S'agissant d'observer la faune ou pour les utiliser sur un bateau, c'est un investissement qu'on ne regrette pas !

+ Pour plus de souplesse dans l’observation, quelques jumelles sont dotées d’un zoom optique intégré.

Mémoire

CHOISIR SA CARTE MÉMOIRE

LA CAPACITÉ

32 Go ou 512 Go, la capacité à choisir dépend de votre propension à prendre beaucoup de photos ou pas. S’il s’agit de faire de la vidéo, nous vous conseillons de prendre la plus forte capacité possible pour plus de liberté notamment si vous filmez de longues séquences non-stop avec un caméscope tout-terrain du type ActionCam.

- En photo : la résolution de votre appareil photo est importante (plus le nombre de pixels est élevé, plus vos photos prendront de place), mais aussi la qualité choisie de vos fichiers enregistrés. Si vous enregistrez tout en RAW plutôt qu'en JPEG, prenez la capacité maxi !

- En vidéo : la 4K créent des films beaucoup plus lourds que le Full HD eti prennent beaucoup plus d’espace sur la carte mémoire (64 Go = 3h d'enregistrement 4K).

LA VITESSE   

- S’il existe à capacité équivalente différentes gammes de cartes, c’est surtout parce qu’il existe différentes vitesses d’écriture selon le niveau de gamme choisi (vitesse exprimée en nombre de « x », « Mo/s » et en Classe).   

- Pour un petit appareil photo d’entrée de gamme, une carte standard fera l’affaire. Pour un appareil plus évolué, compact haut de gamme ou reflex, avec un mode de prises de vue en rafale plus rapide et une technologie plus avancée, nous vous recommandons de prendre une carte mémoire avec une plus grande vitesse d’écriture. Cela permettra de ne pas bloquer l’enregistrement et donc ne pas rater des photos lors de prises de vue rapides ou très rapprochées.   

- En vidéo, les cartes dont la « class » est plus élevée peuvent enregistrer des vidéos de plus haute qualité (FULL HD, 4K…) avec une plus grande fluidité. Privilégiez donc une vitesse élevée d’écriture afin d’être sûrs de conserver toute la fluidité de l’image et ne pas risquer d’effet « saccadé » ou de bloquer de l’appareil. 

- Pour les cartes MicroSD, la nouvelle certification A1 a été introduite il y a quelques mois, afin de vous aider à choisir la carte qui vous permettra de charger de façon optimale vos applications grâce au stockage fusionné sur vos appareils Android . Cette certification assure un débit minimum de 10 Mo/s en lecture et écriture.

LA RÉSISTANCE 

Certaines cartes sont conçues pour résister aux conditions les plus extrêmes. Elles peuvent résister aux chocs et aux chutes, elles sont étanches, ne sont pas affectées par les rayons X des portiques d’aéroports, ou peuvent fonctionner à des températures extrêmes.

CONSEIL CAMARA 

Suite à une mauvaise manipulation, ou à une défaillance de l’appareil, toutes les données de votre carte mémoire ont été effacées ! Ne paniquez pas, il existe des solutions vous permettant de récupérer vos fichiers. Selon le modèle de votre carte mémoire, un logiciel de récupération de données vous a peut être été fourni. Dans bien des cas, il vous permettra de récupérer vos données.

 

 

DISQUES DUR : SAUVEZ VOS PHOTOS !

Vous manquez cruellement de place sur votre ordinateur pour stocker toutes vos images qui, soit dit en passant, sont de plus en plus lourdes ? Le disque dur externe permet d’augmenter sa capacité de stockage. 

Personne n’est à l’abri de virus, d’un plantage informatique et des pertes de données. La solution la plus sûre au final pour conserver ses photos, c’est de les faire développer sur papier. Mais avant cela, nous conseillons de créer une copie des photos de votre ordinateur vers un disque dur externe, c’est le minimum !

La solution la plus simple : le disque dur.

- Un claquement répété et aléatoire indique une fin de vie imminente de votre disque. La sauvegarde de vos données sur un deuxième disque dur est la bonne solution de secours

- Paramétrez une sauvegarde automatique par synchronisation via un logiciel du type « Sony Backup manager » sur PC ou via Time Machine sur Mac. Vos fichiers seront sauvegardés sans que vous ayez besoin d’y penser ! 

- Sauvegardez vos photos sur 2 disques durs externes. Le premier, toujours disponible chez vous et qui vous sauvera en cas de plantage de votre ordinateur, le second stocké chez des amis ou de la famille en cas d’incendie ou de cambriolage de votre habitation. 

- Plutôt qu’un disque dur classique, optez pour un SSD. Ces disques durs sont à mémoire flash : résistance accrue aux chocs, consommation plus faible, temps d’accès rapide, pas de chauffe, silence.

Doublez tout cela d'une solution de sauvegarde en ligne et vous dormirez sur vos deux oreilles, vos photos toujours bien à l'abri !

Micros

Depuis que la vidéo s’est installée dans notre appareil photo, ce petit accessoire devient un indispensable. Il est commun de dire que pour réaliser une vidéo de qualité, il est nécessaire d’apporter un soin particulier dans le choix de son micro.

Il existe différents types de connexion dont les plus standards sur les appareils photo sont le mini- jack 3,5 ou l’XLR.

Les appareils photo sont généralement équipé d’un micro intégré dont l’usage est très limité, ainsi le premier critère de choix d’un micro se fait d’abord en fonction de ce que l’on souhaite faire… Pour cibler des voix, ou des bruits spécifiques, nous aurons plutôt tendance à privilégier un micro canon de type cardioïde ou directionnel avec sa forme cylindrique, il peut se fixer directement sur la griffe porte accessoires ou au bout d’une perche. Pour réaliser des interviews, il est conseillé d’utiliser un micro-cravate (ou lavalier) plus discret et peu encombrant, il se clipse à la chemise.

Autre point important, la directivité, il s’agit de la façon dont le micro va capter le son. Il y a le cardioïde avec une directivité vers l’avant, l’hypercardioïde qui est similaire au précédent mais avec une zone plus étroite et l’omnidirectionnel avec une capture uniforme du son ambiant.

La plupart des micros ont besoin d’être alimentés, soit par une pile soit par l’alimentation de l’appareil photo compatible via le câble audio.

En extérieur, n’oubliez pas d’y ajouter une bonnette en fourrure type deadcat pour minimiser les bruits du vents.

 

 


Votre magasin près de chez vous


Trouver une boutique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus cliquez sur les liens ci-dessous.